Des p'tits choux, toujours des p'tits choux...
David KNOBELSPIESS
0 commentaire
325 vues
" En 1952, Michel Walhadoll, un Français qui vit depuis plusieurs années au Maroc, apprend par son notaire qu'il vient d'hériter de son père Hector d'une choucrouterie en Alsace.

De retour en France, il constate avec dépit que depuis la guerre l’usine est en ruine, mais décide de faire revivre l'entreprise.

Aidé par deux anciens détenus Bernard et Jack, Michel remet en état le chemin de fer à voie étroite existant pour aller chercher les choux dans les champs éloignés de l’usine qui est située dans une clairière. Ils modernisent le bâtiment en y installant un ingénieux et pratique système de déchargement, nettoyage et râpage des choux.

Puis, Michel s’associe avec Didier Mözer un charcutier de la région, désireux de vendre une choucroute préparée en conserve. L’entreprise prospère. "

Tel pourrait être l'histoire de cette fabrique de choucroute mis en scène par David KNOBELSPIESS.

Le réseau est construit à l'échelle 1/43,5ème  et à l'écartement de 14mm (O14), dans un caisson en MDF de 80cm de long et de 30 cm de profondeur.

Toute la voie est faite maison avec du rail code 75 soudé sur des traverses débités dans de la plaque de circuit imprimé.
Le bâtiment est fait en carton, les huisseries et la toiture découpées dans du papier Canson à la Craftrobo. Les portes et planches de rive, sont faite dans de la planchette de Tilleul.

Le basculeur est fait en laiton et motorisé par un servo-moteur utilisé principalement en radiocommande.
Les aiguillages sont motorisés par le même principe. Un décodeur digital ESU commande le tout, soit par des boutons poussoirs sur un boitier, soit par une commande à main Roco Multimaus.

Les wagonnets sont des prototypes faits à partir des bennes KBScale. Les choux transportés sont des moulages résine en série de pièces Scenic Express.

Les sols sont fait à partir de terre du jardin, séchée et tamisée. Elle est fixée grâce à un mélange alcool-médium, puis patiné aux terres à décor GPP. Les arbres sont constitués de zeechium et de morceaux de branches d'arbres provenant également du jardin, floqués de mousse de différentes teintes.

Les personnages sont des MK35 et Phoenix 43, assemblés et peints. Les véhicules viennent de collections parus chez le marchand de journaux. Ils ont ensuite été légèrement modifiés et patinés.
Caractéristiques du réseau
La Choucrouterie
Réseau monobloc
Échelle 1/43,5ème (O14)
David KNOBELSPIESS
Écartement 14mm
2013
Alimentation digitale et conventionnelle
80x30cm
Réseau paru dans :
Loco-Revue HS46
Novembre 2015
Schmale Spuren
2/2016
Partager
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire
Tous les champs doivent être remplis. Votre adresse mail restera confidentielle et non-commerciale.