Les Javascripts étant désactivés, certaines fonctionnalités ne peuvent s'executer, et certains contenus sont inaccessibles.
CLUB MAQUETTISME SEDANAIS Activité Maquettes du Centre Le Lac

EN PASSANT PAR LA LOZÈRE

Frédéric RENSCH et Claude JORON
0 commentaire
413 vues
Ce réseau à l’échelle N est constitué de deux parties réalisées chacune par un membre du club.

La première s’appelle Prévenchères et a été réalisée par Frédéric RENSCH (avec l’aide amicale de Laurent, Claude, Guy et Christophe). C’est une évocation de la gare de Prévenchères-Gorges du Chassezac à la fin des années 80.

Situés sur la ligne des Cévennes (reliant Clermont-Ferrand à Nîmes), à l’écart du village de Prévenchères, les installations dominent la courbe du Chassezac, rivière alimentant le château d’eau à l’aide d’une machine élévatoire (non reproduite) qui est encore debout aujourd’hui.
Le bâtiment voyageurs PLM de 4ème classe était à l’origine un BV 2 portes. Des ailes supplémentaires ont été ajoutées. La partie marchandise est très succincte : une seule voie donne accès à un petit quai découvert où fut construit un petit abri en bois, remplacé ensuite par une construction en dur.
Au début des années 90, Prévenchères perd sa voie d’évitement ainsi que toute sa signalisation. Aujourd’hui cette gare est devenue une habitation particulière.

Reprise de l’ancien réseau « Les Gorges de l’Allier », cette partie est constitué de 2 modules caissons avec éclairage intégré.
La voie utilisée est de marque PECO code 55. Le pilotage des trains et des aiguilles est automatisé via une centrale ECOS ESU et le logiciel TRAIN CONTROLER.
Les bâtiments et accessoires de voies proviennent des gammes ARCHITECTURE & PASSION, PN SUD MODELISME, DRIM 3D JPPENNATI, ARA PRODUCTIONS, CMS DECOR et ABE.
Les reliefs sont confectionnés à base de polystyrène extrudé recouvert d’enduit MAP, peint et floqué à l’aide de produits HEKI et WOODLAND SCENICS.
Les arbres proviennent de chez ARBORIS ou sont fait maison.
Sur ce réseau, les circulations évoquent celles des années 80 à nos jours…


La seconde partie s’appelle Mirandol et a été réalisée par Claude JORON. C’est la reproduction de ce village et du viaduc qui le surplombe.
Le Translozérien est une ligne transversale qui fait le lien entre la ligne des Causses qui va de Béziers à Neussargues et celles des Cévennes qui part de Clermont-Ferrand pour rejoindre Nîmes. C'est la ligne la plus haute non électrifiée du réseau ferré français, outre ses nombreux ouvrages d'art elle recense aussi le plus grand nombre de galeries pare-neige.
Le thème choisi pour le réseau est le site de Mirandol premier ouvrage majeur de la ligne au départ de La Bastide.
Etabli à 1111 mètres d'altitude il est constitué en fait d'un viaduc de 10 arches long de 168 m pour une hauteur de 30 mètres et d'un viaduc de 8 arches long de 62m, les 2 viaducs sont séparés par un court éperon rocheux.
Réalisé en maçonnerie il franchit le Chassezac et la RD 6, à chaque extrémité se trouve une galerie pare-neige.

L'échelle N a permis l'évocation du site sans compromis de dimensions.
La structure est composée de 2 caissons type showcase en contreplaqué et autre dérivé du bois.
Le décor fait appel à un mélange de techniques classiques.
Les reliefs sont mis en forme avec du STYRODUR (extrudé), enduit au MAP, peinture et flocage avec divers produits du commerce (SYLVIA, MICRORAMA, WOODLAND6SCENICS, LDP et HEKI). Les rochers sont coulés en plâtre sur place le tout est ensuite gravé.
Les bâtiments sont de construction personnelle majoritairement en carton enduit et peint ou recouvert de texture REDUTEX pour les pierres et toitures.
La rivière est réalisée avec de la résine 2 composants de Marque RESINPRO.
Les viaducs sont en MDF de 3mm découpé au laser pour la structure puis recouvert ensuite de carton bois de 0,7mm gravé et découpé également au laser. Les barrières sont en photo-découpe laiton marque N-TRAIN.
Les galeries pare-neige sont en MDF de 3 mm gravé et découpé au laser pour les arches et en carton peint pour la couverture et en carton imprimé de marque METCALFE pour les murs.
L'époque peut se situer des années 1970 jusque 2010 date à laquelle la voie a été complètement changée, les traverses bois étant remplacées par des traverses en béton.
Caractéristiques du réseau
En passant par la Lozère
Réseau showcase
Échelle 1/160ème (N)
Frédéric RENSCH et Claude JORON
Écartement 9mm
2022
Alimentation digitale et pilotage informatique
750x350cm
Réseau paru dans :
Loco-Revue 907
Février 2023
Loco-Revue 909
Avril 2023
Partager
Aucun commentaire
Ecrire un commentaire
Tous les champs doivent être remplis. Votre adresse mail restera confidentielle et non-commerciale.